Egypte hors des sentiers battus : 14 lieux à visiter

Mon dernier voyage en Egypte ainsi que vos nombreux messages m’ont inspiré ce sujet : Egypte hors des sentiers battus, 14 lieux à visiter.

Certains d’entre vous pensent peut-être que les intérêts touristiques et culturels du pays se limitent au Caire et à la Vallée du Nil… Comme bien souvent, seule une poignée de lieux impressionnants (et imposants) sont mis en avant au détriment de tout le reste du pays. On occulte 90% d’un territoire et on concentre 100% des visiteurs dans quelques villes… Triste réalité du tourisme de masse.

Il est grand temps de sortir des sempiternelles croisières sur le Nil et de redorer le blason de ce pays à la culture millénaire.

Aussi, je vous propose 14 lieux hors des sentiers battus à découvrir en Egypte, qui vous permettront sûrement de poser un regard neuf sur ce pays millénaire.

Autour du Caire : 6 sites hors des sentiers battus

Alexandrie

Commençons par cette cité connue de tous, au moins dans l’imaginaire. Alexandrie est un ancien port de commerce, qui a gardé sa majesté puisque c’est le plus grand port d’Egypte. Après de nombreuses catastrophes naturelles et des incendies la ville antique a perdu sa grande bibliothèque et son célèbre phare, classé parmi les 7 merveilles du monde. Saviez-vous que sa bibliothèque était la plus grande du monde antique et que les scientifiques du monde entier venaient pour y chercher des connaissances ?

El-Arich

Direction l’est d’Alexandrie. Nous nous rapprochons petit à petit de la frontière palestinienne au Nord du Sinaï. Nous voilà arrivés à l’Oasis d’El-Arich. Cette ville méditerranéenne est un haut lieu du tourisme local, après avoir été un important port de pêche et centre de négoce pour les Bédouins. Depuis, la ville a bien changé mais le tourisme de masse ne l’a toujours pas dénaturé. Il est encore temps d’en profiter pour une expérience locale et authentique. Quoi de mieux qu’une destination méconnues pour se ressourcer, se dépayser et passer quelques jours les pieds dans le sable et la tête à l’ombre des palmiers ?

Wadi Weshwash

Loin de Louxor et de sa folie touristique, je vous emmène plutôt à Wadi Weshwash pour un moment d’exception dans le Sud-Sinaï. Ce petit bijou, loin de l’agitation touristique vous promet un moment hors du temps et en dehors des radars touristiques. Vous le savez, il me tient à cœur de mettre en avant sur ce blog des destinations hors des sentiers battus, je pense avoir trouvé le spot parfait pour vous tous, qui en raffolez. Wadi Weshwash est profondément enfoncé dans les montagnes près du camp de Ras Shitan, à environ 15 kilomètres de Nuweiba, au bord de la Mer Rouge. Au milieu des montagnes, un petit lac s’est formé après des centaines d’années de collecte des eaux de pluie dans les plis de la montagne. Admirer et profiter d’un tel joyau n’est pas donné. Pour vous rendre jusqu’au lac il faudra compter un trajet mouvementé en jeep entre Nuweiba et la vallée puis continuer avec une randonnée intense pendant environ 1h30. Et comme le lieu reste encore secret, vous ne le trouverez pas si facilement, aucune route directe n’existe et on espère pour longtemps.

Fayoum oasis egypte hors des sentiers battus

Oasis de Fayoum

Sur les rives du fleuve majestueux, à une centaine de kilomètres du Caire se trouve l’Oasis de Fayoum et ses paysages captivants. Dans le désert Libyque, une oasis apporte eau et verdure à ce paysage aride. L’Oasis de Fayoum est une réserve naturelle incroyable avec où de nombreux sites méritent que l’on s’y attardent. Au programme, de nombreux wadi (canyon), des lacs, des sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, des sites archéologiques datant de l’ère Greco-Romaine et de sublimes pyramides ! 

Meidoum

Les pyramides d’Egypte sont peut-être les monuments les plus connus du monde entier. Toute cette histoire et ce mystère au sujet de ces géants du désert en font le symbole le plus puissant de l’Egypte pour les étrangers. Mais comme je sais que vous n’êtes pas comme tout le monde et que vous aimez voir le monde autrement, je vous parle d’une autre pyramide : probablement la pyramide la moins connue d’Egypte, celle de Meidoum. C’est la première pyramide à faces lisses égyptienne, c’est un mystère encore plus grand pour le commun des mortels. Elle se situe le long du Nil, à 100 kilomètres du Caire, dans un site archéologique composé de différentes merveilles antiques.

Randonnée Egypte - Monastère Sinaï - Sinaï - Sainte Catherine - Mont Moïse

Sainte Catherine

Le monastère orthodoxe Sainte-Catherine du Sinaï vous surprendra par son architecture et sa beauté. Il est lié au patriarcat de Jérusalem et renferme la deuxième bibliothèque de manuscrits anciens au monde après celle du Vatican bien sûr. Sans surprise, ce magnifique édifice est classé au patrimoine mondial de l’humanité depuis 2002. Celui-ci entraîne nécessairement un flux touristique plus important, ceci-dit on est encore loin des grands sites de la vallée du Nil. Les points forts de la visite du monastère : entendre les cloches sonnées, les imposantes portes de l’entrée de l’église taillées en cèdre du Liban il y a 1400 ans et le musée des Trésors. Pour continuer l’excursion, gravir l’une des montagnes sacrées du monde et sortir des sentiers battus, vous pourrez partir à l’ascension du Mont Moïse et profiter de vues à couper le souffle.

Désert Occidental : 4 plus beaux endroits à visiter

Oasis de Siwah

Après la découverte de la région du Caire et du Sinaï, nous voilà partie vers le désert Occidental, pour continuer notre découverte de l’Egypte hors des sentiers battus. Je vous emmène à l’Oasis de Siwa, aux portes du grand Sahara, loin du tourisme de masse et proche du tourisme local. En effet, l’oasis de Siwa est une destination touristique appréciée des Égyptiens qui aiment s’y rendre notamment pour ses lacs salés et sa palmeraie. Une fois sur place, vous pourrez faire un tour à pied afin de découvrir ce village qui a gardé toute son authenticité. Puis pourquoi pas louer un vélo ? C’est un très bon moyen de limiter son impact environnemental et de découvrir les alentours du village. Car oui, le village de Siwa est très joli mais il y a tant d’autres choses à visiter au-delà. À Siwa le tourisme n’est pas vieux, le village s’est ouvert dans les années 90, alors il est important de respecter les coutumes locales et de rester discret (comme partout ailleurs). Pour tous les voyageurs qui aiment les destinations hors des sentiers battus, vous y trouverez un véritable terrain de jeux à explorer avec respect.

Le désert blanc

Le désert blanc est tout simplement un désert de roches calcaires d’un blanc étincelant qui vous fait penser à un plateau de haute montage recouvert de neige. La nature nous offre des spectacles assez envoûtants et l’Egypte n’y échappe pas. Je ne pouvais pas parler de l’Egypte hors des sentiers battus sans vous parler du désert blanc. Je ne vais pas vous en dire plus sur ce lieu et juste laisser parler les photos. Et si vous avez besoin de plus d’informations pour organiser votre voyage en Egypte et dans le désert blanc n’hésitez pas à me contacter.

desert Al Farafra Egypte désert blanc

Oasis de Dakhla

En vous enfonçant dans le désert, en direction de la Libye, vous trouverez sur votre chemin l’Oasis Dakhla. C’est la plus grande de la région, accueillant un ensemble de petits villages dont celui de Dakhla, qui compte tout de même 4000 habitants, majoritairement des Bédouins. L’architecture des villages est authentique et typique de la région, elle se fond à merveille dans les couleurs de l’oasis et du désert. Cette terre fertile est également l’endroit idéal pour la culture, alors dans l’oasis il n’est pas rare de croiser des oliveraies, des palmeraies, des champs de céréales, des orangers ou abricotiers et tant d’autres arbres fruitiers. Une fois le soleil couché, vous pourrez profiter d’un ciel d’une pureté rare pour admirer les étoiles. Voilà une des raisons pour lesquelles j’aime particulièrement passer la nuit dans le désert : vivre un moment magique et hors du temps à observer la beauté du ciel. Une étape à ne pas manquer lors de voyage en Egypte et particulièrement dans l’Oasis de Dakhla.

Plateau de Gilf el-Kebir

Le plateau de Gilf al-Kebir, au sud-ouest de l’Egypte est une zone très reculée de l’Egypte dans laquelle il n’est pas facile de s’aventurer encore aujourd’hui. Ce plateau de calcaire et de grès fait environ 7700 kilomètres carrés et se trouve à 300 mètres au-dessus du niveau du désert. Sur le plateau on rencontre une grande concentration d’art rupestre du Sahara, des peintures et gravures préhistoriques. Ce que je vous recommande pour explorer ce site est de louer un 4×4 ou de prévoir un guide touristique pour être sûr de ne rien louper.

Désert Oriental : 3 lieux insolites à découvrir

Daraw

Maintenant que l’on est arrivé dans le désert oriental d’Egypte, je ne peux pas manquer de vous parler du marché aux dromadaires de Daraw. Je pense que c’est le plus connu du pays et le plus impressionnant. Dans les bons jours, il peut y avoir plusieurs milliers voire millions de visiteurs, vendeurs et acheteurs qui s’entremêlent et se côtoient. Plus connu sous le nom de marché aux chameaux d’Assouan, ce lieu est typique de la région et vous garantit une immersion totale dans la culture locale. Le marché aux dromadaires à lieu le samedi et le dimanche, mais vous pourrez aussi profiter du marché aux bestiaux le mardi, qui est lui aussi l’un des plus grands de la région. Si vous souhaitez poursuivre la découverte vers des sites plus touristiques vous pourrez, depuis Daraw, vous rendre à Kom Ombo pour visiter les temples de Sobek et Horus. Mais nous sommes très loin de l’Egypte hors des sentiers battus.

wadi gemal egypte hurghada marsa-alam louxor assouan

Wadi el-gemal

Wadi el-Gemal est encore bien protégé du tourisme de masse, car pour les touristes ces étendues sauvages représentent le vide. Quelle erreur quand l’on sait que le parc national est le refuge de centaines d’espèces d’oiseaux, de chats sauvages, de gazelles ou encore d’ânes sauvages ; mais aussi des nomades d’Ababdas qui vivent et travaillent dans cette région. Le parc national a notamment été créé pour préserver les plages paradisiaques, leur sable blanc et leur eau turquoise du développement du tourisme de masse sur les rives de la mer rouge. Pendant votre séjour dans le parc national vous pourrez profiter d’une session snorkeling, d’une balade dans les mangroves ou d’une expédition en 4×4 pour découvrir l’intérieur des terres. Saviez-vous qu’avant l’arrivée des 4×4 modernes qui traversent le parc, il fut le lieu de transit des soieries indiennes achetées par les Romains, mais aussi le théâtre d’expéditions commandées par les pharaons pour trouver de l’or et des émeraudes ?

Jebel Elba

Comment ne pas être subjuguée dès l’arrivée dans l’incroyable parc national de Gabel Elba ? Cette verdure, ces montagnes, ces chemins de terre que l’on a envie d’explorer en long en large et en travers ? Jebel Elba (ou Ilba) est le lieu à découvrir en Égypte pour se retrouver en nature, loin de l’agitation de la ville. Cette zone protégée, au sud du pays, à quelques kilomètres de la frontière Soudanaise est l’habitat de nombreuses espèces d’oiseaux et d’animaux sauvages. L’accès y est difficile (demande d’autorisation préalable auprès des autorités), mais le jeux en vaut la chandelle ! Le parc national se situe au sud-est de l’Egypte et fait partie du top 5 des parcs nationaux en Egypte. Entre la Mer Rouge d’un côté et les pics montagneux d’Elba de l’autre, le site devrait remplir toutes vos espérances de voyageurs curieux.

 

Merci d’avoir lu ce nouvel article “Egypte hors des sentiers battus : 14 lieux à visiter” jusqu’à la fin. Je vous souhaite d’organiser et de vivre un voyage hors du temps, loin de l’agitation touristique et surtout d’avoir un nouvel œil sur cet incroyable pays. Je vous dis à bientôt, pour de nouveaux articles sur le Moyen-Orient.

Article rédigé par Fanny Philippon du blog Explo’Vert

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur google
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *